Une déco durable et des couleurs dont on ne se lasse pas

« La meilleure couleur au monde est celle qui vous va le mieux » disait Coco Chanel. Ceci est vrai pour votre décoration d’intérieur aussi. Cependant, alors que votre tenue vestimentaire change régulièrement, votre déco d’intérieur doit afficher une tenue qui elle doit durer dans le temps. Ainsi, le pari est d’arriver à trouver les couleurs qui vous sied le mieux tout en assurant la durabilité de votre déco.

Trouver la palette de couleurs qui nous correspond

A chacun sa saison, à chacun ses couleurs

Les couleurs c’est une histoire de goût… et de mode. On se trouve soudain une passion pour certaines couleurs mais cela résulte essentiellement de ce que nous voyons dans les médias. Le bleu canard est de mode, on l’adore alors qu’on n’y avait jamais réellement pensé auparavant. On ne saurait que trop recommander de ne pas se fier aux tendances de modes chromatiques car comme toutes les modes, elles sont, par définition, éphémères. Vous risqueriez de vous retrouver avec une couleur dans votre salon que vous avez adoré mais que vous n’aimez plus. Il serait compliqué de repeindre son salon à chaque changement de tendance.
En réalité, il est une palette de couleurs qui nous correspond intrinsèquement. Elle convient mieux à notre teint, notre personnalité. En général, même si cette gamme de couleur peut être très éclectique, on en revient toujours aux couleurs de nos préférences, les couleurs de notre saison. En effet, à chaque saison correspond une palette de coloris, liées à la nature, qui nous parle plus que les autres : rouge et orange pour l’automne, bleu et gris pour l’hiver, vert anis pour le printemps, turquoise, jaune pour l’été. Même si cela reste de la théorie, ce sont souvent ces couleurs-là dont on se lassera le moins vite, voire jamais. Pour simplifier encore plus, on parle aussi de couleurs chaudes et couleurs froides.

La couleur des émotions : colorimétrie

La colorimétrie permet de savoir quelles sont les couleurs qui nous mettent en valeur. Utilisée essentiellement pour la mode, elle donne cependant une tendance. Au moment de refaire sa déco, on pourra s’aider des règles colorimétriques pour identifier les bonnes associations de couleurs. Choisissez vos couleurs et préférences selon les facteurs :
– Luminosité : couleurs foncées ou claires
– Température psychologique : couleurs chaudes ou froides
– Destination de la couleur : les couleurs d’une cuisine ne seront pas celles que l’on choisirait pour une chambre ou un salon.
Le cercle chromatique indique les bases et aide à marier les couleurs avec harmonie. Les couleurs primaires qui ne résultent pas d’un mélange et à partir desquelles on peut produire les couleurs secondaires sont le rouge magenta, le bleu cyan et le jaune. À partir de cela, on peut obtenir la plupart des couleurs secondaires. Enfin, les couleurs complémentaires sont celles qui s’associent le mieux même si certains mariages peuvent paraître audacieux.

Comment ne pas se lasser de ses couleurs et de sa déco

Opter pour les couleurs intemporelles

Cela semble logique : pour une déco durable et dont on ne se lassera pas, il vaut mieux opter pour des coloris intemporels. Certaines couleurs sont indémodables. Lorsqu’il s’agit de décoration intérieure, les risques sont assez ténus avec une panoplie de couleurs neutres. Les beiges, gris, blanc et autres écrues permettent les variations de couleurs sur les objets, les accessoires, les textiles, plus faciles à changer que la couleur des murs. Il n’est cependant pas nécessaire d’aller vers du monochrome. Une bonne astuce est de jouer les camaïeux, à savoir choisir la même couleur déclinée sur plusieurs nuances, trois au plus. Pourquoi trois ? Car c’est une des règles de base de la déco d’intérieur : jamais plus de trois couleurs dans une même pièce. Pour plus de contraste, il est également intéressant de peindre un pan de mur avec une couleur complémentaire, une couleur plus vive.

Laisser de la place à la personnalisation

Pour un intérieur qui ne se démode pas, vous devez préférablement choisir des teintes neutres. Les clairs comme le beige, le gris clair ou le blanc, agrandissent visuellement une pièce. L’important, c’est de choisir une couleur dominante qui s’associe facilement à toutes les autres teintes car si les murs sont neutres, vous pourrez vous amuser en utilisant des couleurs plus pimpantes sur les objets déco. Il est plus facile de changer les textiles que la peinture. Le linge de maison peut varier au fil des saisons. De nouveaux rideaux dans le salon, du linge de lit dans la chambre d’enfant, un tapis d’hiver, des housses de coussins dans la cuisine… Les pièces se parents de touches de couleurs que l’on changent selon les humeurs et le temps. Enfin, réservez les imprimés aux petits objets et privilégiez l’uni pour les grandes surfaces. Aucun risque de se tromper durablement.

Les couleurs dont on ne se lasse pas

Il semblerait, selon l’institut de la couleur, qu’il y ait des couleurs indémodables. Parmi elles, le blanc écru, le bleu, le gris taupe et même des pastels tels que le vieux rose ou un corail clair. Il semblerait que ces couleurs soient synonymes de longévité. Cependant, la couleur indémodable par excellence, reste le blanc. Rare sont les intérieurs qui n’exhibent pas le blanc comme base. Si elle peut parfois être un choix par défaut, en réalité le blanc est une couleur pure et sophistiquée. Elle agrandit, illumine et s’adapte à toutes les couleurs, chaudes ou froides. Son opposé, le noir est également très plébiscité. Elle symbolise le luxe et l’élégance. Elle aura en outre l’avantage de mettre incroyablement à son avantage, par contraste, les objets et mobilier placée dans son écrin. Mais attention, un look 100% noir ne convient pas forcément aux petits espaces et peut devenir oppressant. Notez également que ces deux teintes appellent à un effort sur les choix des luminaires pour un rendu optimal.

Choix peinture intérieure