Les clefs pour bien réussir sa décoration de style colonial

La déco coloniale est un style particulièrement séduisant qui regroupe le meilleur de deux mondes : le confort chic et l’esthétique de l’exotisme. Elle pimente un intérieur classique en créant une ambiance propice à l’évasion tout en cocooning. Vous souhaitez voyager tout en restant chez vous, le style colonial est fait pour vous.

Qu’est-ce que le style colonial ?

Les origines du style colonial

Le style colonial est versatile, il s’inspire de tout et de partout. Le colonial tire son nom de ses origines. Influencé par les cultures amérindiennes, africaines, asiatiques, il est un mix de cultures héritées du temps des colonies et prend ainsi des formes diverses et variées. Les colons souhaitaient recréer des intérieurs élégants au confort européen mais adaptés aux modes de vie locaux. De fait, le mobilier, la déco, les tissus reprennent le savoir-faire, l’artisanat et les matériaux locaux pour un rendu esthétique et exotique. Le politiquement correct tend à vouloir effacer ce mot de l’histoire et remplacer la dénomination coloniale par « ethnique ». Quoi qu’il en soit, cette déco mélange les influences, les codes esthétiques et devient réellement une invitation au voyage.

Les caractéristiques du style colonial

La marque de fabrique de ce type de déco est le confort et l’élégance propre aux intérieurs européens mais associé aux influences artistiques, artisanales, chromatiques des mondes dont il s’inspire. De fait, les matériaux utilisés seront essentiellement des bois exotiques, des tissus traditionnels, les couleurs et inspirations déco de « là-bas ». Dans une déco d’inspiration coloniale, on trouve :
– Beaucoup de bois ! Du mobilier en bois authentique et unique. Des meubles d’artisans réalisés avec des matériaux locaux et des bois exotiques comme l’acajou, l’hévéa, le teck, l’iroko. Aujourd’hui, pour des reproductions inspirées du style, utilisez des bois certifiés. Le teck recyclé est une bonne alternative et aura en outre l’avantage de garder des traces de son ancienne vie pour un aspect rustique et authentique garanti.
– Un lit à baldaquin agrémenté d’une moustiquaire ? Vous tapez dans le mille ! Oui, on s’oriente vers des meubles massifs de caractère : fauteuil Chesterfield, bahut et autres chiliennes.
– Choisir des objets reflétant le mix des cultures avec des imprimés colorés, des pièces de bois sculptés, des tableaux animaliers ambiance savane.
– Végétaliser son intérieur. La déco colonial ne le serait pas sans l’apport nature de plantes vertes d’envergure.

Créer son propre style colonial

De par la versatilité du style colonial, il convient d’abord de définir quel est SON style. Vous n’aurez pas le même rendu sur une déco d’inspiration indienne qu’asiatique. C’est logique mais il faut y penser car malgré toute la diversité du style, il est préférable d’opter pour une seule influence et d’éviter les mélanges trop poussés de cultures différentes ou gare à l’effet bazar.

Les couleurs à privilégier dans le style colonial

D’une manière générale, de par la prédominance du bois et du mobilier massif, les couleurs du style colonial sont plutôt sombres. Ainsi, les murs offrent l’opportunité, par contraste, de mettre en valeur tous les éléments d’ameublement et de décoration de nos intérieurs. C’est pourquoi, on privilégie les tons naturels et clairs tels le beige, les teintes sables, le marron clair mais en évitant toutefois le blanc, trop moderne et trop cru. Ces teintes clairs agrandissent et oxygènent la pièce. Viendront apporter la touche d’exotisme et de chaleur, caractéristique de ces pays, des couleurs profondes tels le rouge, l’ocre, du vert foncé, du brun ou encore du bleu pétrole.
Maintenant, si vous êtes un inconditionnel du papier peint, sachez qu’ici les végétaux font partie intégrante de l’ambiance coloniale. Vous ne serez donc pas hors sujet avec un papier peint à motifs bambou ou à imprimé végétation luxuriante type jungle. Dans ce cas, il vaudra mieux habiller un seul mur pour éviter la surcharge.
Le sol parqueté en bois massif est l’option parfaite. À l’instar des autres boiseries, optez sans hésiter pour un parquet foncé, toujours plus sombre que les murs et le plafond. Il existe des finitions et des peintures pour votre style colonial permettant d’obtenir exactement la teinte souhaitée pour le bois. Certains vernis également donnent au bois cette couleur sombre tellement caractéristique des meubles coloniaux.

Adapter sa déco à son style colonial

La déco coloniale sublime la nature et le naturel. Les bois, les cotons, le lin, le cuir, le rotin, la terre cuite, autant de matériaux qui combinés harmonieusement, vous permettront de créer une véritable ambiance de voyage et de cocooning. C’est donc dans le choix du mobilier et des éléments de déco que la personnalité de votre intérieur, enrichie par les influences culturelles, se révèle. Finalement, la personnalité de votre déco va essentiellement reposer sur le choix du mobilier et les éléments de déco.
On pose les bases avec des murs aux teintes claires et naturelles, un sol en parquet massif sombre puis on choisit avec soin ses meubles coloniaux, en bois et avec une histoire : un chiffonnier, un ancien bahut, des fauteuils en cuir passé. Si vous êtes un grand voyageur, voici l’occasion idéal d’exposer vos objets d’artisanat et tissus traditionnels. Le colonial regroupe une variété incroyable de textiles aux imprimés colorés évoquant la vie sauvage et l’exotisme. Choisissez votre style et distillez-le par touches dans votre intérieur. Animaux en bois sculptés, livres anciens, vieux miroirs, globe terrestre vintage sont autant de détails qui donneront cet air si singulier à votre maison. Pour finir, installez quelques belles plantes suspendues ou sur des supports de bois gravé.
Côté cuisine elle est fonctionnelle et chic. Meubles en bois, plan de travail en pierre naturelle et îlot central font écho aux autres pièces de la maison. Ici aussi, le parquet est roi. Il n’est pas rare d’avoir dans les cuisines de style colonial à tendance colonial, des portes vitrées sur les meubles. La cuisine doit être lumineuse ou éclairée. Il est ainsi préférable de garder une certaine neutralité avec des couleurs terres et sourdes pour préserver la luminosité et ne pas oppresser l’espace qui comporte déjà une grande quantité de tons sombres avec les éléments en bois.

Choix peinture intérieure