Comment réussir l’application d’une peinture à effet ?

Les caractéristiques d’une peinture à effet

Les peintures à effets sont extrêmement prisées en décoration intérieures. Les imitations de matières sont presque parfaites, et permettent de jouer avec les styles et les couleurs, pour un rendu qui contraste avec une peinture classique.

Or, paillettes, sablé, bois, métallisé, de nombreux effets décoratifs sont possibles. Vous pouvez aussi choisir les couleurs des peintures à effet, pour créer des nuances à votre support peint. Les peintures murales et enduits à effet sont nombreux :

  • Les enduits à la chaux, prisés pour leur aspect naturel
  • La peinture effet béton, tendance dans un style industriel. Vous pouvez choisir un aspect béton ciré ou au contraire brut de décoffrage ;
  • Les peintures à effet oxydées créent un effet magnétique sur les murs. Ce côté métallisé est très recherché pour les lofts
  • Les peintures à empreintes permettent de reproduire des peaux d’animaux (crocodiles, python, autruches) et autres effets sablé.

Parmi les enduits à la chaux, il y a le Tadelakt, le badigeon et le stuc. Composé de chaux, d’eau et de pigments naturels, ils sont considérés comme sains et naturels. Après application murale, le support continue à respirer, ce qui en fait un enduit de choix. Sur du bois, il reproduit à la perfection la patine des bois blanchis. De plus, il diffuse une ambiance chaleureuse et orientale dans toutes les pièces de la maison. Cet enduit décoratif remporte notamment beaucoup de succès dans les salles de bain. Le Tadelakt est disponible en plusieurs finitions : brillant, satiné ou argenté.

L’enduit effet sablé imprime un effet granuleux sur les murs, reproduisant la surface d’une plage de sable fin. Peinture rayonnante à effet minéral, son rendu naturel s’adapte à toutes les pièces de la maison. Un des atouts de l’effet sablé est de recouvrir les irrégularités du mur, sans surcharger la pièce. Un autre avantage est sa facilité d’application, qui ne nécessite pas de mélange au préalable.

Créer un effet béton est possible avec de la peinture, disponible dans une large palette de coloris. Mais aussi l’enduit béton, qui imite parfaitement l’aspect du béton, s’applique en une passe, et disponible en plusieurs nuances de gris : taupe, anthracite, cendre, nacre.
La différence entre un enduit et une peinture réside dans la capacité de l’enduit à faire ressortir les reliefs de matières, ce qui n’est pas possible pour de la peinture à effet. Pour obtenir un effet lissé comme le béton ciré, vous serez obligés un enduit de cire en finition.

Pour les passionnés du style industriel, les peintures métallisées permettent d’enrichir une déco dans les tons brun et blanc. De nombreuses nuances sont disponibles : métaux ferreux, zinc, aluminium, etc. L’aspect brillant et lisse de la peinture diffuse une ambiance chaleureuse dans un loft.

Sur les surfaces en métal, vous pouvez utiliser de la peinture antirouille sur des balustrades ou escalier en métal en préventif.

Enfin, la peinture à empreinte permet d’imiter à la perfection les écailles ou plumes d’oiseaux sur vos murs. Cet effet peau est toute indiquée pour créer une déco exotique. Par contre, il vaut mieux limiter cet effet sur une zone comme une tête de lit ou un pan de mur.

Appliquer une peinture à effet

Glacis

Préparer le support à peindre et le matériel est indispensable pour favoriser l’accrochage de la peinture à effet. Avant tout, il faut dépoussiérer la surface à peindre avec un chiffon. Puis nettoyer la surface à l’aide d’une éponge et d’un seau d’eau. SI le support était déjà peint, il faut décaper la zone.

Des imperfections comme des fissures ou des trous peuvent altérer la surface à peindre. Vous pouvez utiliser une spatule pour gratter les reliefs, et étaler un enduit de rebouchage pour combler ces zones. Il faut poncer pour lisser la surface à condition qu’elle soit sèche.

N’oubliez pas de fixer un ruban de masquage sur les zones à éviter : interrupteurs, plinthes, menuiseries, etc.

Si c’est du plâtre, vous pouvez étaler un primaire d’accrochage. Cette sous-couche permettra de favoriser l’adhérence de la peinture au support.

Il faut appliquer une première couche en plusieurs passes au rouleau, puis laisser sécher. La seconde couche peut être appliquée après séchage.

Pour une peinture à effet métallisée, la première couche est à étaler au rouleau, la deuxième couche peut être lissée à la taloche. Enfin, utilisez de la laine de roche pour réaliser les finitions.

Pour appliquer un badigeon, il faut réunir de la chaux, les pigments colorés choisis, de la caséine, du savon noir, de l’eau. Il existe des mélanges déjà prêts. Vous pouvez appliquer la finition glacis au badigeon après application.

Vous l’aurez compris, si vous pouvez appliquer une peinture à effet par vous-même, il faut cependant choisir les bonnes couleurs et effets pour réussir la déco. Pour cela, vous pouvez faire appel à un spécialiste qui saura vous conseiller à la hauteur de vos envies !

Choix peinture intérieure