Comment protéger, mettre en valeur, repeindre les éléments synthétiques de son intérieur ?

PVC, vinyle, résine… Si les matériaux synthétiques ne sont pas du goût de certains, c’était notamment pour leur manque d’esprit déco, pas toujours très sexy d’aucuns diraient. Aujourd’hui pourtant, ils séduisent un public de plus en plus large pour leur facilité d’entretien, leur coût et parce qu’ils ont évolués et sont devenus plus modernes, plus colorés, plus diversifiés autorisant des variantes déco intéressantes. Le tout est de savoir les mettre en valeur et les entretenir.

La chimie au service de notre quotidien

À l’origine de tous ces matériaux, des transformations chimiques. Le PVC, polychlorure de vinyle, et le vinyle sont composés de matière plastique. La seule différence entre les deux réside dans la technique de fabrication.
Le PVC et le vinyle sont des matériaux plastiques qui sont le résultat d’un assemblage de molécules polymères. Ces dernières sont des molécules formées d’unités structurelles, les monomères, qui sont liés les uns aux autres. Les polymères peuvent être naturels ou synthétiques, c’est-à-dire produits artificiellement. Les matériaux obtenus se retrouvent dans notre vie de tous les jours et on les utilise comme adhésifs, peintures, fibres et produits plastique, toutes comportant des propriétés mécaniques très intéressantes. Résistance, solidité, imperméabilité, légèreté, ces matériaux permettent le renforcement des structures et la création de revêtements.
Outre le PVC et le vinyle, le polyéthylène, le polypropylène sont des polymères synthétiques. Le polyamide également, comme le nylon, sont des polymères thermoplastiques utilisés pour fabriquer des vêtements d’extérieurs. Le plexiglas, alternative au verre minéral classique, est également une matière plastique ultra-résistante. Les fibres de verre servent à renforcer le béton et à fabriquer des matériaux composites capables de se substituer à l’acier. Enfin, autre matériau intéressant, le caoutchouc. Originellement produit à partir de la transformation du latex de l’hévéa, l’exploitation abusive a amené à produire un caoutchouc synthétique, un polymère avec des propriétés élastiques appelé élastomère.
Ces matériaux largement utilisés aujourd’hui s’entretiennent et peuvent même être repeintes.

Peindre, entretenir les éléments synthétiques

Entretenir le PVC

Le PVC et le vinyle sont aujourd’hui utilisés pour nombre d’éléments de la maison : contour de fenêtre, porte, revêtement de sol mais également lambris. Ces matériaux présentent de nombreux avantages : prix, résistance à l’humidité, à la moisissure et aux salissures.
Le PVC, originellement de couleur blanche, existe aujourd’hui dans de nombreux coloris ce qui le rend plus attractif et moins austère. Leur entretien est aisé et consiste essentiellement d’un nettoyage régulier avec de l’eau savonneuse ou du vinaigre blanc et un lustrage au chiffon doux. Certains produits sont à proscrire tels que les produits décapants. Notez cependant que le PVC est sensible à la chaleur et est toxique s’il brule.
Peut-on peindre le PVC ? Bien que ce soit une matière plastique lisse, une mise en peinture est possible moyennant une bonne préparation de la surface et l’utilisation de produits adaptés. Nettoyage, ponçage précèdent l’application d’une sous-couche. Vous pourrez utiliser ensuite une peinture plastique spécialement conçue pour les matériaux tels que le PVC, en général une peinture glycéro ou acrylique.

Entretenir le vinyle

Tous deux des matières plastiques, c’est surtout le mode de fabrication qui différencie le PVC et le vinyle. Les deux sont conçues à base de polychlorure de vinyle et aujourd’hui on ne fait quasi plus la distinction. L’entretien du vinyle est équivalent à celui du PVC : les produits abrasifs et grattoirs rayent, l’acétone décolore, les solvants abîment. Encore une fois, il vaut mieux rester simple et se cantonner à de l’eau savonneuse et un chiffon doux.
Le revêtement de vinyle crée une finition lisse, non poreuse, d’une grande durabilité. En tant que tel, il n’est pas évident de la peindre car la peinture n’adhèrera pas. Comme le PVC, il est cependant possible de le faire en effectuant quelques travaux légers de préparation et avec un apprêt. Il existe en outre des peintures pour vinyle qui sont des peintures à l’eau, tout comme la peinture acrylique ou la peinture alkyde. Le liant est une résine vinylique.
Enfin, sachez que la résine époxy convient à tous les supports qu’ils soient métal, carrelage, béton et donc bien sur PVC ou vinyle.

Entretenir la résine

La résine est utilisée pour des plans de travail en cuisine ou encore les baignoires. Il faut savoir que la résine offre une excellente résistance aux taches et se prête bien à une utilisation intensive. Un nettoyage à l’eau savonneuse suffit. Elle est sensible aux rayures mais ces dernières peuvent être éliminées avec un léger ponçage ou une crème à récurer.
Les baignoires en résine sont en réalité recouverte d’une couche de résine synthétique, appelée gel coat, qui ajoutée à des matériaux composites vont en accroitre la résistance. Ce qui est intéressant avec ce revêtement c’est qu’il existe une incroyable variété de choix de couleurs et de nuances. Enfin, la finition est lisse, brillante et soyeuse. Pas de joint, pas d’aspérité.
Repeindre une résine gel coat est possible moyennant un gros travail de préparation au préalable et l’application d’une accroche.

Choix peinture intérieure