Peinture à l’huile – glycéro

Caractéristiques de la peinture glycéro

Issue d’un mélange de solvant organique, résine et de pigments, la peinture glycérophtalique est une peinture à l’huile. Dotées de nombreux atouts, la peinture glycéro a pour principal inconvénient sa toxicité élevée. La glycéro porte également le nom de « peinture white spirit ». C’est une peinture moins utilisée que d’autres peintures comme l’époxy ou l’acrylique, surtout pour rénover une maison individuelle.

Son principal atout ? Être résistant à l’humidité. C’est pourquoi la glycéro a longtemps été utilisée pour repeindre des pièces humides comme les salles de bains ou cuisines. La glycéro offre de plus un beau rendu tendu avec un aspect lisse, très recherché en déco.

Si sa résistance aux infiltrations d’eau en fait une peinture intéressante, la glycéro comporte d’autres points positifs : elle est facile d’entretien et ne craint pas les chocs. Privilégiée dans les endroits très fréquentés, elle peut être appliquée en intérieur comme en extérieur.

La glycéro est applicable sur du métal, des boiseries, du béton, des plâtres. Dotée d’un pouvoir couvrant élevé, vous n’avez pas besoin de peindre plusieurs couches pour obtenir un rendu de qualité, notamment sur un support qui était déjà peint. Son opacité a plutôt tendance à masquer les imperfections, contrairement à des peintures à l’eau.

De nombreuses finitions sont disponibles : mate, satinée, brillante, permettant d’obtenir le rendu souhaité. Pour résumer les atouts de la glycéro :

  • Résistante aux chocs
  • Résistante à l’humidité
  • Munie d’un fort pouvoir couvrant, nécessitant une à deux couches

Par ailleurs, la peinture glycéro contient un solvant puissant qui dégage une forte odeur, synonyme de libération de COV (Composés organiques Volatils). Ces COV sont néfastes pour la santé, ce qui nécessite une aération de la pièce pendant le temps de séchage. Il faut savoir que la glycéro sèche lentement à cause de la présence de solvants dans sa composition. Son application nécessite des protections individuelles, au minimum un masque et des gants adaptés. Enfin, le nettoyage des outils à peindre (rouleaux, brosses) se fait au white spirit, si vous souhaitez qu’ils restent utilisables pour la suite du chantier.

Pour résumer, voici les principaux inconvénients de la peinture glycéro :

  • Le temps de séchage est long à cause des solvants dans sa composition. Il faut compter 10 à 15 jours en moyenne ;
  • Les odeurs fortes dégagées après le séchage
  • Le nettoyage des outils au white wpirit
  • Sa toxicité élevée

Conditions d’application de la peinture glycéro

L’application de la glycéro doit être évitée dans les chambres et grandes surfaces en intérieur.
La zone doit être protégée à l’aide de bâches, le mobilier retiré des zones à peindre. De plus, il faut veiller à fixer des rubans de masquage sur les plinthes, les prises, les menuiseries, etc.

Commencer par les angles et les bords (le plus délicat), il vaut mieux utiliser une brosse à rechampir pour ces zones plus difficiles d’accès.
La glycéro peut être monocouche ou bi-couche, il n’y a pas forcément besoin d’une peinture d’impression. En une seule couche, le support à peindre doit être sain, réparé, poncé et sec. Il faut peindre deux couches quand le support est poreux, comme sur du ciment ou sur un support hétérogène.
Le prix d’une peinture glycéro est variable en fonction de la surface à peindre, et la disponibilité de la couleur ou finition. Vous pouvez compter entre 7 et 15€ le litre pour de la glycéro de bonne qualité, et selon la finition souhaitée. Il existe de la glycéro spéciale intérieurs, et extérieurs, et adaptées à des supports spécifiques (bois, béton, radiateurs, etc.).

Vous l’aurez compris, si la glycéro est une peinture avantageuse pour les salles de bain, l’impact sur l’environnement est un inconvénient majeur. Quelques compromis :

  • L’utiliser en peinture extérieure, pour décorer une terrasse, sa résistance à l’humidité étant performante ;
  • Limiter son application sur une petite surface très exposée à l’humidité ;
  • Utiliser une peinture alternative, plus respectueuse de la santé et de l’environnement.

Un professionnel peut vous aider à sélectionner la meilleure peinture adaptée à vos futurs travaux. Son expertise peut vous aider à estimer le coût total d’une intervention, peinture et main d’oeuvre comprise. Pour garantir un résultat rapide et propre, il pourra vous conseiller sur une prestation au meilleur rapport qualité-prix. N’hésitez pas à comparer les devis pour négocier le meilleur tarif !

Choix peinture intérieure