Les astuces pour nettoyer ses murs sans abîmer la peinture

Un mur peint est comme le reste de la maison, il a besoin d’un décrassage de temps en temps. On s’y adosse, on pose nos mains dessus, on y trouve des gribouillages d’enfants, traces de doigts et en tout genre d’ailleurs. Comment nettoyer un mur peint quel que soit le type de peinture, sans l’endommager et garder sa couleur ?

Nettoyer un mur peint lessivable

Toutes les peintures ne sont pas lessivables. Par logique, les peintures lessivables sont celles qui sont résistantes à l’eau. Il est logique de considérer que les peintures à l’eau ne peuvent être lessivées à grandes eaux. En revanche, d’autres, hydrorésistantes, supporteront très bien leur nettoyage.

Les différents types de peintures

Tout d’abord, quel que soit le type de peinture utilisé, il faudra dépoussiérer avant de laver. Pour les peintures lessivables à savoir glycérophtaliques, vinyles, satinées, brillantes ou spécial salles d’eau l’eau savonneuse est idéale à condition de ne pas frotter trop fort. Pensez à toujours utiliser des tissus ou éponges propres et à sécher le mur, à l’aide d’une serviette par exemple. Un excès d’eau qui resterait sur le mur pourrait le détériorer et la peinture s’écailler. Notez que La peinture naturelle à la caséine est imperméable et se nettoie très bien ainsi.
La peinture acrylique, notamment celles comportant notamment une finition satinée, mate ou brillante et bien qu’étant une peinture à l’eau peut également être lessivée avec un peu d’eau voire plutôt des éponges ou chiffons humides. Les peintures satinées et brillantes sont presque toujours lessivables, les peintures mates, moins souvent.
Quelques conseils pour nettoyer vos murs :
– Toujours procéder du bas vers le haut pour éviter les coulures sur le mur.
– Quand la tache est localisée, bien opérer avec des mouvements circulaires et un chiffon propre pour éviter d’étaler la tache.
– Rincer et sécher avec un linge sec.

les recettes de grand-mère

Souvent, nos recettes de grand-mère sont les meilleures. On peut très souvent opter pour des solutions naturelles et un nettoyage doux. Vinaigre blanc, bicarbonate de soude et autre cristaux de soude seront vos alliés nettoyage, selon le type de salissure.
Pour un nettoyage de fond, les cristaux de soude constituent le nettoyant parfait. Un mélange de cristaux avec de l’eau tiède dégraisse et désinfecte. Attention toutefois, les cristaux sont plus corrosifs que le bicarbonate. Ainsi, il vaudra mieux tamponner avec une éponge, rincez légèrement et passer un chiffon microfibre. Maintenant, pour des lavages fréquents, utilisez plutôt de l’eau savonneuse et un chiffon propre. La partie abrasive des éponges est à éviter si ne voulez pas abîmer le film de finition de votre peinture.
Les taches de graisses ne résisteront pas à une solution eau / bicarbonate de soude sous forme de pate. Couvrir les murs graisseux et laissez agir au moins une heure avant de passer une éponge humide. C’est un dégraissant efficace.
Les champignons ou moisissures sont un fléau dans nos intérieurs. Il leur suffit d’un peu d’humidité pour se développer et envahir nos murs. Le vinaigre blanc, remède multifonctions et naturel par excellence, est sans doute le produit à avoir pour notre maison. Ses qualités sont quasi illimitées.
Pour les taches laissées par un radiateur, direction le liquide vaisselle qui avec ses agents dégraissants, redonnera son aspect d’origine à vos murs.
Pour les taches de suie, résultat de l’utilisation d’une cheminée, l’ammoniaque est un produit qui marche mais qui est cependant toxique pour les voies respiratoires notamment. À utiliser avec précaution.
Votre petit bout a une âme d’artiste et ça se voit sur les murs ? Pas de panique, les taches d’encre partent avec une pomme de terre coupée en deux ou même du dentifrice. Idéalement, passer les taches à la gomme avant, vous serez surpris de voir qu’une bonne partie disparaitra déjà. Notez que d’une manière générale, la pomme de terre s’avère efficace sur les souillures. Evitez la javel qui décolore.

Nettoyer un mur peint non lessivable

Le nettoyage d’une peinture non lavable est délicat. Certaines peintures à l’eau devront être nettoyées à sec. Dans le cas contraire, vous risquez fortement d’endommager votre peinture et d’étaler les salissures. Il existe cependant quelques solutions pour vous débarrasser des saletés.
– L’éponge magique. L’efficacité de cette dernière n’est plus à prouver. Il n’y a que peu de taches qui lui résistent. Cependant, elle est à utiliser avec modération car cela pourra à terme décaper les laques et finitions brillantes de votre peinture. L’utilisation de cette éponge est préférable sur mur blanc.
– La pomme de terre est ici également d’actualité. On la coupe en deux et on frotte. L’amidon contenu dans le tubercule possède un bon effet nettoyant. Une fois votre mur lessivé à la patate, on essuie avec un chiffon propre.
– La pierre d’argile. Avec une éponge imbibée d’un peu de pierre d’argile, frottez les taches sur votre mur, rincez, séchez. C’est radical.
– On n’est jamais à l’abri d’un verre de vin ou un peu de café renversé. Pour les coulures liquides, le plus efficace est d’agir immédiatement et essuyer rapidement avec du papier absorbant. Si cela n’est pas possible, pour des traces plus installés, l’alcool ménager devrait en venir à bout.

Choix peinture intérieure